En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites.

Mail: simonduverney@gmail.com

Tel: +33 (0)6 82 37 03 37

Road trip, nuits en yourtes et ski au Kyrgyzstan


Avec un territoire à 80% montagneux, le Kyrgyzstan offre de multiples possibilités de ski. Au cours de notre séjour, nous avons expérimenté deux types de voyage. Les premiers jours nous sommes partis en camion dans la région de Suusamyr, puis nous avons rejoint le camp de yourtes … au dessus de Karakol afin de skier en étoile. 


Photo: Dan Patitucci 


Arrivés à l'aéroport de Bichkek Alex nous récupère et nous embarque dans son super van de fabrication russe. Malgré le fait que ce véhicule soit flambant neuf il a l’allure des voitures des années 70. La journée commence par l'ascension du col de Too Ashuu à plus de 3000 m d’altitude. Durant la montée, alors que le soleil se lève, nous constatons qu'il n'y a pas de neige aux alentours. Les bas-côtés restent désespérément secs et poussiéreux. Heureusement nous gardons à l'esprit le récit d'un ami qui nous avait parlé d’un tunnel magique, situé au sommet du col que nous gravissons. À première vue cette galerie est avant tout extrêmement polluée mais après 15 minutes à retenir notre souffle, nous arrivons dans la vallée de Suusamyr. Nous passons alors d’un paysage aride à un océans de neige à perte de vue… le tunnel magique a fonctionné !


Road trip kirghizistan

 Photo: Dan Patitucci



À deux pas du col nous débarquons dans la station de ski du coin. Il n'y a en réalité que deux remontées mécaniques et tout autant de skieurs! C'est un endroit surnaturel avec ses petites maisons surchauffées, son bar, sa sono à fond et une vue à couper le souffle!


Station de ski Too Ashu Pass

 Photo: Dan Patitucci


Impactés par le décalage horaire, nous préférons faire un sieste le matin et tentons une sortie l’après-midi. Il fait clairement trop chaud pour skier sur les versants exposés au soleil, cependant nous passons de bons moments à se laisser glisser, jusqu'au crépuscule, sur les pentes douces qui bordent la station. Au bas des remontées mécaniques nous faisons la rencontre de locaux, vendeur de boules de "fromage" au lait de jument. En voyant la petite fille (cf: photo du dessous) les manger comme des bonbons, je ne me suis pas méfié... attention c'est un piège!


girl selling cheese nearby the road

 Photo: Dan Patitucci



Le lendemain nous repartons avec notre "Superbus russe" à la recherche de pentes vierges. 


Road trip Kirgizystan

 Photo: Dan Patitucci




La méthode semblait être simple: rouler jusqu'à trouver une pente sexy et la skier. En réalité la multitude d'options et la rivière qui traverse la vallée ont compliqué la tâche. Il s'agissait alors de trouver les quelques ponts non répertoriés sur la carte et de les traverser pour aller skier de l'autre côté!


crossing bridge skies kirghizystan

 Photo: Dan Patitucci



Le potentiel est énorme, cependant il faut souvent marcher sur le plat pendant quelques kilomètres avant d'accéder aux pentes intéressantes.


ski touring kirghizystan

 Photo: Dan Patitucci



Notre guide local nous fait profiter de son spot secret. 


ski touring kirghizystan

 Photo: Dan Patitucci



Après trois jours dans la vallée de Suusamyr et une nuit vraiment sympa chez l'habitant, nous reprenons la route en direction de Karakol, à l’Est du lac Issyk Kul. Il nous faudra deux jours pour traverser le Kyrgyzstan par des routes dantesques. Ce voyage, entrecoupé de haltes touristiques, de marchés aux animaux et de suspenses liés à la mécanique du véhicule, nous a permis d'apprécier la diversité des paysages et la gentillesse des habitants du Kyrgyzstan.


route au Kyrgyzstan

 Photo: Dan Patitucci



Il faut faire gaffe, ça caille dans ce pays…



 Photo of Dan Patitucci! hihihi



En quelques heures nous passons d'une vallée complètement enneigée à un désert aride et chaud. 


route Kyrgyzstan

 Photo: Dan Patitucci



Les Kirghiz se sont montrés accueillants et curieux, avides d'échanges mais pas nécessairement intéressés par les affaires. 


marché Kyrgyzstan

 Photo: Dan Patitucci



Un des nombreux cimetières croisés le long de la route


cimetière Kyrgyzstan



Encore une fois changement de décor… 


terre rouge Kyrgyzstan

 Photo: Dan Patitucci



… ensuite nous avons pris l’avion pour rejoindre le campement de yourtes ! 


avion Kyrgyzstan

 Photo: Dan Patitucci



Afin de décrire le « campement de yourtes » il serait plus judicieux d’utiliser l’expression: « Hotel***** de yourtes ». Au menu: sauna, bain chaud extérieur, cuisinière, pilotes de moto neige disponibles H24 et yourtes chauffées à point...

Par rapport à la photo ci dessous, pour être honnête, c’est bien la seule fois que j’ai mis du bois dans le feu. En temps normal, Ivan alias « TemperatureMan » s’en est chargé jour et nuit!


yourte Kyrgyzstan

 Photo: Dan Patitucci

 


Depuis les yourtes, il est possible de partir directement à ski ou bien de se faire tirer par les motoneiges, jusqu’au spot de votre choix. Et voilà… 

ski Kyrgyzstan

 Photo: Dan Patitucci



Au retour du ski, la meilleure partie de la journée commence! En effet, après la collation et la sieste, arrive l’heure du bain chaud et du sauna, puis de la collation et de la sieste! 


Kyrgyzstan bain chaud sauna yurt

 Photo: Dan Patitucci



Sleep,

Eat,

Ski,

Repeat… 


Kyrgyzstan ski randonnée poudreuse

 Photo: Dan Patitucci



ATTENTION INFO NEIGE!!! 


2 infos importantes:


1) Ne pas aller trop tard au Kyrgyzstan, le climat continental implique un milieu de saison autour de fin janvier, début février. En Mars il peut faire chaud, la plupart du temps nous étions de retour au camp vers 11h30. 


Kyrgyzstan ski chaud

 Photo: Kim


2) Attention aux risques d’avalanches. Nous avons eu la frousse à plusieurs reprises, en skiant sur des pentes à moins de 30°... En effet, sur quasiement toutes les orientations, la base du manteau neigeux était constituée d’une sous couche de gobelets, épaisse de 20 à 50cm. Au dessus de cette couche friable, les couches superficielles étaient plus variées mais gare à vous si vous passez au travers!

 

Kyrgyzstan ski neige profonde

 Photo: Dan Patitucci



And finally the most important: Thank you Janine, Kim et Dan for the great time that we spent together during this trip! Big hug!

Simon DUVERNEY   /   87 Grande Rue 38700 la Tronche   /   tel: 0033 (0)6 82 37 03 37   /   simonduverney@gmail.com